Dossiers

Publié le 15 mai 2017 / par Amandine / Temps de lecture estimé 3 min.

0

Mon corps aussi a une mémoire : tout savoir sur la mémoire corporelle

La mémoire corporelle c’est quoi ?

Il faut savoir que la mémoire n’est pas l’apanage de notre cerveau. En effet, il existe d’autres mémoires comme la mémoire corporelle. Celle-ci se différencie de la mémoire intellectuelle car elle est totalement indépendante de notre volonté. La mémoire du corps serait ainsi celle de tous nos ressentis passés et oubliés.

Cette mémoire se souvient de toute notre histoire depuis que nous sommes embryon selon les recherches scientifiques. Alors qu’il est presque impossible de se remémorer ce que nous avons vécu avant l’âge de 3 ans,  notre corps lui ne l’oublie jamais et enregistre, à tout moment, une infinité d’impressions sensorielles et corporelles qui ne sont pas conscientisées et qui agissent sur nous. Nous pouvons citer par exemple une recherche effectuée sur un patient qui ressentait fréquemment de la terreur en s’allongeant. Ce patient savait qu’il était né en 1944 à Berlin, et que les sirènes se déclenchaient presque chaque nuit. Mais il n’avait aucun souvenir émotionnel de cela. Par contre, son corps avait gardé en mémoire l’angoisse liée au fait d’être couché et, dès qu’il se retrouvait dans la même position, cela déclenchait en lui un sentiment de terreur.

 Pourquoi travailler sur la mémoire corporelle ?

Il est intéressant de travailler sur cette mémoire du corps afin de se libérer de certains souvenirs, de certains maux, source de certains échecs qui se répètent ou de certaines douleurs. Cette mémoire est imprimée dans nos muscles, nos os, notre chair et se réveillent au fil des événements de notre vie. Si nous travaillons la mémoire corporelle nous pouvons accéder à plus de mieux-être.

Selon la théorie de William Reich, une émotion refoulée s’accompagne toujours d’une rigidification des muscles, qu’il nomme “la cuirasse musculaire somatique”. Notre corps garderait donc la trace de nos blessures émotionnelles. Prenons un exemple pour mieux comprendre : Une personne qui n’a jamais pu affirmer ses désirs fondamentaux va développer des tensions musculaires profondes. On trouvera dans son corps des muscles à la fois hypertendus en profondeur et mous en superficie. Il faudra alors que la personne apprenne à écouter son corps afin de soulager ses tensions corporelles et agir de ce fait sur son psychisme.

Afin de travailler sur cette mémoire plusieurs méthodes peuvent être utilisées :

  • La verbalisation: les jeux de rôles ou encore la libération des émotions. Elle a pour ambition de mettre à jour des vécus qui n’émergeraient probablement pas en analyse. Et de modifier également le rapport  au corps.
  • Les gymnastiques globales: eutonie, danse-thérapie… Consiste en un travail “en conscience”, sur les postures, les gestes, les attitudes. Leur objectif est de libérer les tensions physiques afin de résoudre dans un même temps, les blocages psychiques
  • La relaxation
  • Les massages psychologiques: La technique repose sur un travail en profondeur des fascias, ces fines membranes qui enveloppent muscles et organes, et permet d’explorer les relations entre les symptômes et le psychisme, afin de libérer certains blocages émotionnels. Vous pouvez pour cela utiliser notre sélection de produits « Massage et relaxation ».

 

 

 

 

Tags: , , ,


A propos de l'auteur



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Revenir en haut ↑