Il est important de créer des habitudes quotidiennes pour l’habillage, les soins de la toilette et l’alimentation de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer.  Cette routine lui permet non seulement de savoir à quoi s’attendre mais aussi de rester autonome le plus longtemps possible.  Pour vous faciliter la tâche; suivez la routine à laquelle la personne  a été habituée tout au long de sa vie.  Et utilisez des supports visuels pour faciliter l’enchaînement des tâches. En effet, l’altération des fonctions exécutives est fréquemment observée chez les personnes malades Alzheimer.

Se réveiller du bon pied

Pour permettre à la personne malade d’Alzheimer de se réveiller de bonne humeur il est important de mettre en place une routine du réveil. En tant qu’aidant vous devez apprendre à connaître les préférences de la personne pour adapter la routine du réveil. Programmer un réveil tous les jours à la même heure permet d’éviter les problèmes de sommeil. C’est la première étape de la routine du matin. Ouvrir lentement les volets et dire à la personne un simple bonjour souriant peut lui permettre de se réveiller de bonne humeur et de ne pas se sentir seule dès le réveil.

Prendre un bon petit déjeuner équilibré

Une mauvaise nutrition peut entraîner une perte de poids et une augmentation des comportements irritables. Les patients atteints de la maladie d’Alzheimer ont des difficultés à planifier, faire leurs courses et préparer leurs repas. En tant qu’aidant vous devez vous assurer qu’un petit déjeuner nutritif fasse partie de la routine du matin. Pour ne pas perturber la personne malade il faut lui laisser la possibilité de prendre son petit déjeuner à l’endroit où il souhaite et au moment qu’il préfère. Répéter cette routine chaque jour permet de rendre le moment du petit déjeuner important dans la journée.

Garder les choses en ordre

Pendant la routine du matin pour vérifier et faire prendre conscience à votre proche que vous respectez bien les étapes vous pouvez mettre en place un tableau avec des cases à cocher chaque fois qu’une tâche est réalisée. Pour le ménage il se peut que les tâches comme la lessive ou le lavage des sols soit compliqué pour la personne mais vous pouvez l’encourager à au moins ranger son petit déjeuner dans l’évier ou passer un coup de balais.

Se laver et s’habiller

Avec le temps les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent avoir du mal à respecter les règles d’hygiène. Elles peuvent oublier de se laver, de changer leurs habits sales… Pour l’aider à répéter tous les jours les mêmes tâches au niveau de l’hygiène il est important d’intégrer dans la routine du matin le moment pour la toilette. Essayer de proposer à la personne de prendre une douche ou de faire sa toilette et laissez à disposition les vêtements propres pour la journée.

Prendre correctement son traitement

S’assurer que le traitement est bien pris est un autre élément clé d’une routine de bon matin. L’aidant peut s’assurer que les médicaments du matin sont bien pris au moment adéquat et ainsi éviter des complications. Pour terminer la routine du matin il peut être intéressant de mettre en place chaque matin une activité thérapeutique non médicamenteuse comme la musico-thérapie ou l’art thérapie ou même faire ensemble une petite promenade qui permettra de combler le temps jusqu’à l’heure du déjeuner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.