Lorsque l’un des conjoints est atteint de la maladie d’Alzheimer ce sont de nombreux défis qui sont à relever pour le couple. Le conjoint non malade devient donc l’aidant du conjoint atteint de la maladie d’Alzheimer et cette prise en charge peut se révéler pleine de difficultés.

 

Voir la personne avec qui on a passé toute sa vie, avec qui on a tant de souvenirs avoir des difficultés à se débrouiller tout seul et oublier petit à petit tant de choses peut vite devenir difficile à vivre. C’est un épuisement à la fois physique et émotionnel pour le conjoint aidant qui doit finalement aider au quotidien son partenaire afin de continuer de lui permettre de vivre encore à leur domicile. La personne malade peut également avoir le sentiment d’être un poids pour son conjoint, se rendant bien compte de la dépendance dans laquelle la maladie l’a enfermé. Cette situation est très délicate au sein d’un couple et peux remettre en cause l’équilibre qui était présent avant la maladie.

 

Si la prise en charge du conjoint malade devient trop compliquée pour le conjoint aidant l’entrée en EHPAD peut être envisagée. Cette décision évitera l’épuisement ou encore la dépression de l’aidant qui pourrait un jour se sentir dépassé par tous les soins qu’il doit prodiguer à son conjoint. Que le couple reste ensemble à leur domicile ou que le conjoint malade soit admis en maison de retraite la vie du couple est remise en question avec la maladie d’Alzheimer et les relations peuvent être impactés. Pour aider les conjoints aidants voici une liste de 5 conseils à appliquer pour vivre une vie plus sereine pour le couple :

  • Accordez-vous du temps ensemble

Même si la vie quotidienne n’est plus la même avec l’arrivée de la maladie les moments en couple sont importants. En effet, le conjoint malade peut vite éprouver des sentiments de solitudes et de tristesse du à la maladie, alors pour lui changer les idées n’hésitez pas à continuer à faire ce que vous aimiez faire ensemble auparavant, aller se balader dans la nature, se cuisiner un bon repas, discuter autour d’un bon thé.. L’objectif est de maintenir les liens que vous avez toujours eu avec votre conjoint afin que la maladie ne soit pas votre unique préoccupation.

  • Parler à cœur ouvert avec votre conjoint

Votre conjoint peut avoir du mal à accepter le diagnostic de la maladie surtout dans les premiers temps. N’essayez pas de lui cacher qu’il est atteint de la maladie d’Alzheimer et n’évitez pas le sujet. Au contraire parlez-en , répondez à ses interrogations afin que le sujet de la maladie ne soit pas une source d’angoisse pour vous et votre conjoint. De plus, expliquez-lui que vous vous occupez de lui que c’est votre rôle mais que vous avez également besoin parfois de vous retrouver avec vous-même afin de vous changer les idées.

  • Faites des activités ensemble

Avant la maladie vous aviez l’habitude de prendre des cours de peinture ensemble ? Vous alliez danser le dimanche ? Alors, dans la mesure du possible et du réalisable pour votre conjoint n’hésitez pas à continuer vos activités de couple. Cela vous permettra à tous les deux de ne pas perdre les liens qui vous unissent.

  • Parler de votre quotidien avec d’autres aidants

Vous n’êtes pas le seul aidant qui s’occupe de son conjoint malade. Le fait de partager votre ressenti avec d’autres personnes qui vivent la même chose que vous ne peut que vous faire du bien. Parfois vous pouvez ressentir un sentiment de culpabilité car vous êtes fatigués et avez l’impression de devoir assumer énormément de choses. Participer à un groupe de soutien va vous démontrer que ces sentiments sont normaux et que vous n’êtes pas seuls.

  • Osez demander de l’aide

En tant que conjoint aidant vous assumez souvent beaucoup de responsabilités, vous devez gérer votre conjoint, ses besoins mais également la maison et toutes les démarches administratives. Cela peut vite devenir épuisant et stressant. N’hésitez pas à demander de l’aide à vos enfants, à des amis ou même à des professionnels qui pourront de temps en temps vous relayer pour vous permettre de souffler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.